Projet de vie

Pourquoi parler de projet de vie ? 
Le projet de vie, c’est la dimension affective qui colore nos projets, quels qu’ils soient. Mais bien souvent, nous ne la prenons pas en compte. Or, c’est cette dimension qui agit soit comme moteur, pour s’élancer au delà de nos limitations habituelles (ce qui nous projette en avant) ; soit comme frein, qui limite alors d’une manière incontrôlable cet élan.
Il est donc nécessaire d’apprendre à reconnaître et à intégrer cette dimension dans notre vie. Car, en préférant l’ignorer, nous risquons de rester prisonnier de décisions que nous ne prenons pas vraiment nous-mêmes.
Francis Lemaire - Projet de vie, projet de vivre ! - Page 9

 

Pourquoi ne vivons-nous pas toujours en accord avec notre projet de vie ?
Parce qu’il arrive que nous ayons été blessés affectivement, que nous ayons vécu des événements ou des situations tellement difficiles que nous n’avons pas pu les accepter comme des moments faisant partie de notre vie. Dans ces moments là, on se dit quelque chose comme : « Si c’est ça la vie, alors j’ai moins envie... de découvrir, de connaître, de partager... » C’est comme cela que nous apprenons à restreindre, à limiter notre projet de vie parce que nous croyons que cela va suffire à nous protéger.
À nous protéger... de la vie ?
Francis Lemaire - Projet de vie, projet de vivre ! - Page 10

 

Une autre sorte de problème que l’on n’imagine pas toujours, c’est que notre projet de vie vient de très loin... Avant même d’avoir un cerveau capable d’analyser ou de traduire en mots ce que notre corps pouvait ressentir, nous avions, ou plutôt, nous étions ce projet de vie. C’est à dire quelqu’un capable d’aller à la rencontre du monde, de le goûter, de tendre vers ce qui était bon pour lui et de se détourner de ce qui ne l’était pas.
Francis Lemaire - Projet de vie, projet de vivre ! - Page 11

Le Corps Mémoire Editeur

Extraits par mots clés

Prev Next Page: