Pédagogie

Quels sont les deux axes de cette pédagogie du développement personnel ? 
Le premier, on l’a compris avec les chapitres précédents, c’est « faire corps avec », changer de stratégie. Face à un événement, interne ou externe, présent, passé ou futur, ne rien faire qui refuse cet événement. Et ce, quel que soit son niveau d'emboîtement dans l’ordre des refus. (Le refus du refus du refus...).
Le second consiste à dépasser les obstacles mentaux qui s’opposent à cette expérience. À comprendre, ne serait-ce que mentalement, que notre fonctionnement mental nous enferme. Il intervient donc en premier, mais on s’en rend compte après !
Francis Lemaire - Projet de vie, projet de vivre ! - Page 91

 

Notre pédagogie doit donc viser d'une part les stratégies de ces personnes - il s'agit d'apprendre à faire corps avec le monde de ses émotions plutôt que de s'en couper - et d'autre part fournir un cadre conceptuel dans lequel toute l'étendue des émotions et des sensations puissent être acceptée sans qu'intervienne de censure ou d'autocensure provenant de représentations théoriques restreintes a priori.
Francis Lemaire - Projet de vie, projet de vivre ! - Page 171

 

Comment peut-on encore être pour une pédagogie du développement personnel, quand on sait que forcément, si on est pour, d’autres seront contre ?
Francis Lemaire - Projet de vie, projet de vivre ! - Page 83

 

Oui, l'intention est amour. Elle serait idiote de ne pas l'être ! Il n'y a pas de mauvaise intention, il n'y a que des gens qui ne savent pas comment faire pour être heureux. (D'où l'intérêt d'une pédagogie !).
Francis Lemaire - Projet de vie, projet de vivre ! - Page 325

Le Corps Mémoire Editeur

Extraits par mots clés

Prev Next Page: